D’ici l’été 2022, le Grand Paris comptera plus de 3000 bornes de recharge pour voitures électriques.

D’ici l’été 2022, le Grand Paris comptera plus de 3000 bornes de recharge pour voitures électriques. La métropole a retenu l’offre du groupement Metropolis pour l’installation et l’exploitation du plus vaste réseau de recharge d’Île de France.

Le Grand Paris s’apprête à combler son retard en matière d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques. Une étape importante a été franchie avec la sélection du groupement industriel qui réalisera et exploitera le vaste réseau de bornes francilien, en utilisant notamment les stations Autolib abandonnées depuis 2018. Baptisé « Metropolis », il regroupe le fabricant de bornes e-Totem, l’installateur SPIE et la société d’investissement SIIT. Une première station-pilote est prévue pour juin 2020 avant le lancement du déploiement au cours de l’été. Le réseau doit être complet d’ici mi-2022.

Un total de 3084 points de charge sera mis en service, dont 2582 sur les emplacements ex-Autolib et 502 nouveaux sites. Réparti sur 130 communes de la métropole du Grand Paris, Metropolis déclinera plusieurs types de bornes en fonction de la puissance délivrée. « Metropolis Proximité » comprendra les points de 3 à 7 kW, « Metropolis Citadine » de 7 à 22 kW et « Metropolis Express » déploiera 252 bornes de 50 à 150 kW.

L’accès à la recharge pourra notamment se faire par carte bancaire. Un site internet et une application mobile sont prévus pour localiser et paramétrer la charge. Le réseau annonce une tarification un peu complexe, de 0,36 à 0,72 euros par kWh selon la puissance, puis de 1 à 3 euros les 15 minutes une fois la charge terminée. Pour les grosses recharges, un forfait à 45 euros proposera 100 kWh.

Voir l’article source